Bien que sur le papier, la plupart des commerçants classent la stratégie marketing, d’autres pans de la logistique… parmi les éléments les plus importants de leur activité, dans les faits il n’en est rien ! Car aussi basique et négligeable qu’elle soit, la caisse enregistreuse reste le premier palier de la comptabilisation des actifs de votre commerce. Et si la nécessité d’en avoir commence à se faire sentir, il convient tout de même de faire un choix judicieux.

Opter pour un modèle simple à prendre en main et facile à utiliser

À la différence d’un ERP (ou progiciel de gestion intégrée), le rôle d’un terminal d’enregistrement est de permettre la formalisation le plus facilement possible de l’achat d’un client. En clair, il s’agit de l’outil dont vous et l’ensemble de votre équipe vous servirez le plus ! Sa prise en main se doit donc d’être accessible au plus grand nombre, et ce même au novice en informatique. D’où la transition recommandée par la plupart des experts vers la caisse enregistreuse tactile au profit d’une caisse analogique.

Gain de productivité ou non ?

Bien évidemment, il vous faudra choisir un terminal de paiement qui vous permettra d’effectuer vos opérations de la manière la plus simple et la plus efficace que possible. Par ricochet, vous gagnerez du temps que vous pourrez consacrer à d’autres tâches quotidiennes. Votre productivité se verra boostée ; de même que votre chiffre d’affaires. Il est donc dans votre intérêt de vous intéresser uniquement à des caisses enregistreuses qui répondent à ce critère.

S’orienter en fonction de son métier

L’objectif premier du choix de cet outil s’inscrit sans aucun doute dans une optique d’optimisation de son activité. Quoique la plupart des caisses proposent des services sans établir une distinction entre les différentes catégories de métier. Cependant, en poussant un peu plus vos recherches, il vous sera possible de trouver une solution adaptée à votre activité, car il vous faudra un terminal de paiement qui s’adapte à vos besoins et non le contraire.

À l’ère du numérique, privilégiez un terminal avec prise en main à distance !

Une caisse enregistreuse tactile « moderne » se doit certes de mettre à votre disposition un tableau de bord en ligne, mais pas seulement ! Elle se doit également de mettre à votre disposition des fonctionnalités avancées telles que le contrôle à distance. Même si vous passez la plupart de votre temps dans votre local commercial, une chose est sure, vous n’y serez pas constamment ! Les commerçants ayant plusieurs points de vente à leur charge pourront le confirmer. Il est donc primordial que vous puissiez accéder à votre ou vos caisses depuis un ordinateur portable, un smartphone ou une tablette. En plus d’avoir une vision globale sur votre activité, et ce, à tout moment, vous vous octroyez un véritable confort de travail.

Opter pour un terminal respectant la norme NF 525 et le RGPD

Afin de lutter contre la fraude à la caisse enregistreuse, tous les logiciels se doivent obligatoirement de répondre aux exigences de la norme NF 525. Cette obligation légale est en vigueur depuis 2018. En gros, vous devez vous assurer d’opter pour une caisse certifiée NF 525 et sécuriser.

Elle devra également respecter le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).